Depuis la Fête de l’Huma, Pierre Laurent fait trois propositions aux progressistes

Pour son traditionnel discours aux personnalités, Pierre Laurent était face aux représentants de toute la gauche française et européenne Benoît Hamon (Génération.s), Gérard Filoche (ex-PS), George Katrougalos (ministre grec), Maïté Molla (Izquierda unida), Emmanuel Maurel (aile gauche du PS), Raoul Hedebouw (PTB), Esther Benbassa (EELV), Anne Hidalgo (PS), Jean-Luc Laurent (MRC)…

Toute la gauche, à l’exception des députés insoumis qui avaient annoncé jeudi leur intention de bouder son discours après un tweet d’Ian Brossat critiquant l’approche de la FI sur les questions migratoires.
Un état de fait à peine effleuré par Pierre Laurent qui a confirmé la présence de députés insoumis à divers débats dans le reste de la Fête : Eric Coquerel, Clémentine Autain, François Ruffin…

Dans un discours d’un peu moins d’une heure, il a insisté à de multiples reprises pour lier le combat social et le combat écologique. « C’est en construisant un écommunisme qu’il sera possible de poursuivre le progrès humain », a-t-il indiqué en référence à ce nouveau concept mis en avant dans les débats qui précédent le congrès extraordinaire du PCF prévu en novembre. Pour lui, c’est la seule manière d’éviter « le chaos mondial » causé par l’exploitation sans limite des Hommes et de la planète par le capitalisme.

Déterminé à faire valoir ce point de vue à l’occasion des élections européennes, Pierre Laurent appelle à ouvrir une voie pour le progrès social et la solidarité face aux libéraux et aux nationalistes. « Nous allons accélérer notre mise en campagne avec Ian Brossat, notre chef de file. Nous voulons construire la liste de toutes les mobilisations sociales et citoyennes, ouverte, je le répète, aux coopérations politiques pour aller dans cette direction », affirme-t-il.

Au-delà de cette échéance, il lance un appel « sans exclusive » à un travail commun sur « trois propositions car il est temps de se battre pour le monde que nous voulons ! »

D’abord, il propose de « construire dans les mobilisations les grandes lois sociales et écologiques dont le pays à besoin. Construisons une grande loi pour l’alimentation de qualité pour tous. Construisons une grande loi pour l’hôpital ! Une grande loi pour éradiquer la pauvreté. Construisons une grande loi pour les retraites, celle que le gouvernement ne va pas faire »
Ensuite, le dirigeant communiste appelle les progressistes d’unir leurs forces pour « des états généraux du progrès social et écologique en Europe en 2019 ».
Enfin, Pierre Laurent propose d’engager « une grande bataille démocratique sur la République ». Il s’agit en clair de mener campagne pour un référendum en cas de réforme constitutionnelle et d’ « imposer un autre agenda, celui de la VIe République. Sans attendre, il demande dans le même esprit à « toutes les forces démocratiques de travailler avec le PCF aux municipales contre les territoires défigurés que Macron nous prépare ».

Des chantiers d’ampleur pour lesquels il souhaite voir émerger un PCF renouvelé. « Les communistes sont des fabricants d’espoir et c’est cet espoir qu’on veut enterrer avec nous ». « Je dis aux communistes ayez confiance dans l’actualité des idées communismes, confiance, esprit unitaire, audace et action ! », a-t-il conclu.

Photo : Léo Purguette
Léo Purguette
Article tiré de la Marseillaise  le 15 septembre 2018

Publicités

Une réflexion sur “Depuis la Fête de l’Huma, Pierre Laurent fait trois propositions aux progressistes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s