La machine à fabriquer la pauvreté reste intacte

Éditorial. Changement de paradigme ! Révolution ! à entendre Emmanuel Macron, son plan pour lutter contre la pauvreté allait permettre d’éradiquer ce fléau.

Sauf que ses annonces ne sont qu’emplâtre sur jambe de bois. La Révolution, selon le président des riches, c’est, en résumé, mettre en place pour les plus modestes, « des droits et des devoirs », selon la règle du « donnant-donnant ». Avec, toujours en filigrane, la conviction que l’individu est responsable de sa condition. Certes, il y a bien, dans ce plan un tout petit coup de pouce, ici, pour augmenter le nombre de places en crèches dans les quartiers populaires ; un autre, pour les jeunes de 16 à 25 ans. Mais on est très loin du grand sursaut annoncé. Tant que l’accumulation de l’argent et le profit resteront les seuls critères de la réussite, la pauvreté va s’enkyster. Et les élans de sincérité de Macron n’y changeront rien. Car la captation des richesses par quelques uns se fait au prix de la précarisation de tous les autres.

Cette politique renforce le déterminisme social

Le président se pique de formules en pointant du doigt, notamment, le déterminisme social. Mais toute sa politique économique ne fait que le renforcer, en particulier sa politique fiscale marquée du sceau de l’injustice. Le choix structurel est de privilégier ceux qui sont en haut de la pyramide des revenus, – autrement nommés les premiers de cordée – qui peuvent dormir sur leurs deux oreilles. « Il ne faut pas tirer sur la corde », a prévenu Macron. On peut lui faire confiance !

Une chose est sûre : la reproduction des élites, Macron ne veut pas y renoncer.

Françoise Verna
Article tiré de la Marseillaise  le 15 septembre 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s