Mourir du chômage – Ca suffit !

EDITO – La mise à l’index des privés d’emploi doit cesser. Et tous ceux qui ont à la bouche la fable des « postes non pourvus » et des « métiers en tension » – sous entendus ceux dont ces fainéants de chômeurs ne veulent pas – feraient bien de se plonger dans l’étude de l’association Solidarités Nouvelles face au Chômage.

Les statistiques sont effroyables : entre 10 000 et 14 000 personnes meurent, chaque année, de ne pas retrouver du travail. Broyés par un système qui fait du privé d’emploi le premier coupable de sa condition. Beaucoup échappent aux radars de Pôle emploi : non-inscrits ou rayés de la carte.

Le silence doit être brisé. C’est l’objectif de cette association. Le témoignage que nous publions illustre que derrière la sécheresse des chiffres, il y a des femmes et des hommes en souffrance. La lecture de leurs maux révolte. Révolte décuplée si on se remémore les propos récents du chef de l’État invitant un jeune chômeur à simplement « traverser la rue » pour trouver du travail.

Créer des emplois de qualité

Dans un pays où le chômage de masse persiste – 6 millions au bas mot – en finir avec ce fléau ne passe pas – comme le fait le gouvernement Macron-Philippe – par le flicage des chômeurs, mais par la création d’emplois de qualité et, par exemple, le renforcement des services publics, formidables gisement d’emplois utiles dans tous les territoires. Car si le chômage tue, la médiocrité des emplois, elle, détruit. Or la norme est de plus en plus aux très courts contrats et temps partiels subis.

Ce n’est pas le taux de chômage qu’il faut artificiellement baisser en fabriquant des travailleurs pauvres, mais le chômage qu’il faut éradiquer.

Françoise Verna
Article tiré de la Marseillaise . le 24 septembre 2018

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s