Un vent de dégagisme souffle sur le Québec

Hier lundi 1er octobre, l’Assemblée nationale du Québec a été renouvelée et sa nouvelle composition est inédite : les deux grands partis traditionnels, le Parti libéral du Québec et le Parti québécois, sont laminés. La Coalition avenir Québec, parti conservateur, autonomiste et nationaliste s’empare pour la première fois de la majorité absolue et son leader, François Legault, va accéder au poste de Premier ministre. La politique du libéral Philippe Couillard, en poste depuis 2014, a été lourdement sanctionnée.

Mais il n’y a pas qu’à droite qu’il y a du changement. Québec Solidaire, parti de gauche souverainiste et écosocialiste, réalise une importante percée et devient, avec 16 % des suffrages et dix sièges, la troisième force politique du Québec. Il devance le PQ dont les trop nombreuses compromissions ont fini par lasser les électeurs de gauche et ceux attachés à l’indépendance du Québec. La candidate au poste de Premier ministre de QS, Manon Massé, a conduit une campagne efficace, qui a su parler au cœur du peuple québécois.

Le Parti de gauche félicite très chaleureusement Québec Solidaire pour ce succès et souhaite qu’il soit suivi par beaucoup d’autres. Partout dans le monde, l’écosocialisme progresse !

Article tiré du Parti de gauche  le 2 octobre 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s