De l’utilité de battre le pavé !

Ils ont donné le ton, la semaine dernière, en se mobilisant pour leurs droits. Les retraités ne baissent pas la garde et participent, ce mardi, à la journée d’action interprofessionnelle à l’appel de huit organisations syndicales et de jeunesse. Aux côtés de salariés du public et du privé, donc. Car l’avenir des retraités, d’aujourd’hui et de demain, est au cœur du nouveau modèle de société que tentent d’imposer Macron et son gouvernement.

La réforme des retraites en préparation résume, à elle seule, le caractère antisocial de la politique de l’exécutif. La mère des batailles en quelque sorte.

Rappelons-nous : pour affaiblir les droits des salariés, Macron avait dénoncé la supposée complexité du code du travail. Bref, pour le libéral aux manettes du pouvoir, la somme des droits des salariés, arrachés par des décennies de conquêtes, devait disparaître. Résultat : les licenciements sont facilités et les protections salariales rabotées.

Le même argument est désormais asséné pour imposer un régime de retraite unique et à points. L’argument ? Il faut simplifier les régimes de retraites, qui seraient trop nombreux et trop complexes. Sauf qu’ils correspondent, là aussi, à des années de conquêtes. Avec la complicité du patronat, le gouvernement prépare les esprits à un travail sans fin au-delà de 63 ans.
Les retraités l’ont bien compris et savent combien il est essentiel de défendre ce droit fondamental. C’est pourquoi ils sont dans la rue aujourd’hui. Pour dire aux nouvelles générations que les conquêtes sociales ne sont pas des « acquis » et qu’il faut les défendre contre la déclaration de guerre de Macron.

Françoise Verna
Article tiré de la Marseillaise . le 9 octobre 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s