La Hongrie souffle sur les braises en Ukraine de l’ouest

Que cherche le président hongrois Viktor Orban en Transcarpatie  ? Son gouvernement n’a de cesse de déstabiliser cette région frontalière de l’ouest de l’Ukraine.

Par Anna Chesanovska, journaliste, traductrice

C’est l’incident de trop. Il s’est produit dans la ville ukrainienne de Berehové, à l’ouest de l’Ukraine. Le consul hongrois de cette ville a été filmé en caméra cachée en train de délivrer des passeports hongrois aux habitants, malgré le fait que la double nationalité est interdite en Ukraine. La vidéo a été ensuite diffusée le 19 septembre dernier sur le site de l’agence de presse nationale Ukrinform.

La scène se déroule visiblement à l’intérieur du consulat local de Hongrie. Elle montre des diplomates hongrois donnant pour consigne aux Ukrainiens de dissimuler aux autorités ukrainiennes l’obtention de la nationalité hongroise.

Dans cette même vidéo, nous pouvons entendre les Ukrainiens qui venaient de recevoir leur passeport hongrois flambant neuf, prêter le serment d’allégeance à un état étranger : « Je jure de considérer la Hongrie comme ma Patrie, d’être un citoyen loyal, de défendre et de servir la Hongrie ».

L’Ukraine se trouvait « obligée de réagir », comme l’a dit le ministre ukrainien des affaires étrangères Pavlo Klimkin. Elle a annoncé le 4 octobre l’expulsion du consul hongrois en raison d’« activités non-compatibles avec son statut » diplomatique. Budapest a aussitôt répondu en annonçant l’expulsion d’un consul ukrainien en Hongrie. Et voilà donc une nouvelle crise qui commence entre l’Ukraine et la Hongrie. Ce n’est pas la première.

Peu de temps auparavant, la Hongrie avait déjà provoqué l’inquiétude de l’Ukraine en décidant de nommer un ministre « chargé du développement de la région de la Transcarpatie ». Après de vives protestations de Kiev, qui considérait ce geste comme une atteinte à sa souveraineté, le ministre des affaires étrangères de la Hongrie avait décidé de changer l’intitulé du poste de son subordonné.

Une première crise entre l’Ukraine et la Hongrie s’était déjà produite au printemps 2014 lorsque s’exprimant devant le Parlement, Victor Orban avait exigé la double nationalité et l’autonomie pour les Hongrois de la région de la Transcarpatie.

Budapest ne cesse de prendre des initiatives pour défendre les droits de la minorité hongroise en Ukraine. L’Ukraine, de son côté, redoute cet activisme. Elle y voit une réplique de celui que la Russie déploie, sur d’autres fronts, pour défendre la minorité russe qui serait, à en croire Moscou, menacée en Ukraine. En Crimée, la Russie avait entrepris depuis plusieurs années, avant même l’annexion, de distribuer des passeports russes…

Kiev soupçonne le gouvernement nationaliste de Viktor Orban d’avoir distribué ces dernières années près de 100 000 passeports hongrois à la minorité hongroise de Transcarpatie. Et pour faire pression sur l’Ukraine, la Hongrie menace d’agir au sein de l’Union européenne pour entraver la coopération avec Kiev.

Article tiré de Libération  le 9 octobre 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s