Brésil – A Rio, des milliers de manifestants appellent à voter Haddad

A une semaine du second tour, les Brésiliens qui rejettent fermement le candidat d’extrême droite à la présidentielle, Jair Bolsonaro, sont descendus ce samedi dans la rue. Ces femmes, ces Noirs, ces gays, et ces indigènes se sentent menacés par le discours de haine de l’ancien militaire. Reportage.

« Il défend la mort et la torture, nous défendons la vie. C’est la raison pour laquelle nous crions « pas lui » ! » Sur la place Cinêlandia de Rio de Janeiro, la foule est compacte. Trois semaines plus tôt Eneida Vernas était déjà sur cette place pour manifester son rejet de Jair Bolsonaro.

« Cette manifestation, c’est toujours pour dire « pas lui », parce que c’est ce qu’on continuera de penser, explique-t-elle, mais c’est aussi pour appuyer la candidature de Fernando Haddad »

Les manifestants rendent un hommage à Moa do Katendê, un maître de capoeira tué de 12 coups de couteaux au lendemain du premier tour par un militant de Jair Bolsonaro parce qu’il avait affiché son vote pour le Parti des travailleurs. Un climat de haine qui inquiète Leila Ripoll, psychanalyste. Elle brandi une banderole « psychanalystes pour la démocratie ».

« Nos cabinets sont déjà plein de personnes qui ont très peur, de personnes qui veulent quitter le pays parce qu’ils pensent qu’ils ne survivront pas ici. Par exemple, au Brésil les transsexuels ont toujours été tués pour ce qu’ils sont, et maintenant ça va s’empirer… C’est quelque chose d’insupportable. »

Des agressions aussi de femmes, de Noirs, et de gays revendiquées par les soutiens de Jair Bolsonaro et désormais quotidiennes pendant cet entre-deux-tours.

Photo Reuters/Ricardo Moraes
Sarah Cozzolino, correspondante à Rio de Janeiro
Article tiré de RFI  le 21 octobre 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s