Martine Billard – Le choix des mots ou les insinuations malveillantes de Libération

Le journal de Libération a donc mené l’enquête sur « le système Mélenchon » comme le proclame sa page de couverture du lundi 22 octobreI. 4 pages pourquoi ?

Le florilège revient à la page 3.

Un premier encadré : trois personnages clés de la campagne. Libération a donc découvert que dans une campagne présidentielle il y a un directeur de campagne, une directrice de la communication et une mandataire financière. Quelle trouvaille ! Rien que cela mérite un article !

Et les insinuations commencent. 

Du genre : Il (Manuel Bompard) passe de militant à membre de la direction à grande vitesse. Oui et alors ? la politique ça fonctionne pas à l’ancienneté. Il y aurait un nombre d’années minimum requis pour être dirigeant ? Avis à tout jeune, même ultra brillant qui rejoint un mouvement politique : ne prend pas trop vite des responsabilités car cela pourrait paraître suspicieux à Libération.

Puis Libé passe aux structures

Mediascop « apparaît comme un prestataire privilégié » : on aurait dû s’adresser à des sociétés de communication dont nous n’aurions eu aucune garantie sur leurs penchants vers Macron ? Ou vers le PS ? ou vers la droite ? On vend pas de la lessive, on défend un programme politique, un projet pour la France. Alors oui, comme tous les candidats, on s’adresse à une société en qui on a entièrement confiance. Pour celles et ceux qui ont oublié, la presse était à l’époque unanime à souligner l’innovation de la communication de la France Insoumise. Et cela n’est pas tombé du ciel, c’est bien la compétence de Sophia Chikirou qui a permis cela. D’ailleurs Libération a oublié de souligner qu’on travaillait quasiment toujours avec le même imprimeur. Mais peut-être que Mediapart va enquêter pour savoir s’il n’y a pas un loup ?

Quant à la SCI Les Œillets rouges on atteint des sommets : « cette SCI avait pour mission de louer une partie des locaux de la campagne de Jean-Luc Mélenchon à l’association de financement de cette même campagne » Vous voyez bien que c’est louche.

Cela démontre surtout la fainéantise crasse du ou la journaliste qui a écrit cet encart qui aurait pu se renseigner car tout est public.

La SCI Les oeillets rouges a été créée en 2012. Elle est propriétaire des locaux rue Doudeauville qu’elle loue au Parti de Gauche. Le local de campagne de la France Insoumise était lui rue de Dunkerque. C’est tout ? Rien de plus douteux ? Eh non.

Ensuite le/la journaliste aurait pu continuer à travailler et donc apprendre que le moindre m2 de local utilisé pour stocker des affiches et tracts de campagne, ou pour organiser des réunions de travail pour la campagne doit être déclaré dans les comptes de campagne. Une SCI ne peut accorder un avantage en nature à la campagne d’un candidat. A défaut, cette violation de l’article L.52-8 du Code électoral serait susceptible de justifier le rejet du compte de campagne du candidat, voire son inéligibilité. Il est donc obligatoire de part la loi de procéder à une location au prorata de la surface utilisée. Mince plus d’affaire.

Des loyers largement facturés ? La même somme augmentée de l’inflation avait été acceptée pour une élection précédente. Pourquoi la Commission des comptes de campagne a-t-elle changé de position ? Les locaux eux n’ont pas changé.

En résumé tout l’encadré sur la SCI fait pschitt.

Le pompon des insinuations revient à l’article signé Lilian Alemagna et Emmanuel Fansten. Tout est dans les mots choisis.

Les policiers ont déjà découvert sous-entendu ce n’est qu’un début, discrètement c’est louche je vous le dis, la SCI soupçonnée d’avoir loué un peu trop cher là c’est leur avocat qui leur a dit faites gaffe aux risques de plainte en diffamation n’affirmez pas, laisser penser. Marie-Pierre Oprandi a suivi son champion, ils n’allaient quand même pas dire qu’elle a pensé par elle-même et décidé de participer d’une aventure collective.

Ensuite on a le droit au poisson-pilote (Marseille donc poisson, évident !) Il coordonne dans l’ombre …et organise des réunions secrètes Allemagna et Fansten ont raté leur vocation, ils devraient écrire des romans policiers. C’est vrai quoi, les réunions avec les hauts fonctionnaires auraient dû être annoncées sur le site de la France Insoumise histoire de leur provoquer des problèmes. Quoique maintenant avec les perquisitions le pouvoir doit tout savoir. Et c’est bien connu que Lilian Alemagna n’a jamais organisé de rencontre discrète avec des personnalité politiques.

Et si on s’arrête sur les comptes de campagne « réformées » dans le langage de la CNCCFP je vous conseille d’aller voir ce lien . Vous verrez que quasiment tous les comptes sont réformés et certains dans des proportions importantes. Or personne à l’époque n’a accusé qui que ce soit de fraudes. Simplement quand on ne sait pas on suit les conseils oraux de la Commission, car c’est très rare qu’elle réponde par écrit et c’est bien le problème, qui nous répond d’inscrire les dépenses où il y a un doute et ensuite la Commission décide si c’est remboursable ou non.

Tout cela n’a qu’un but : salir la France Insoumise, ses militants et responsables, et Jean-Luc Mélenchon.

Mais quand Raphaël Enthoven par tweet dit que Jean-Luc Mélenchon est en marche vers un positionnement rouge-brun, que Jean-François Kahn à BFMTV dit qu’il pourrait finir comme Doriot, où sont toutes les belles âmes qui nous expliquent doctement qu’on ne devrait pas se mettre en colère ? Alors même moi d’habitude si calme, je suis en colère.

Comme tant de militants de la FI et Jean-Luc Mélenchon nous avons dédié notre vie militante à la lutte contre le racisme, contre l’extrême-droite, contre les dictatures y compris en prenant des risques comme c’est le cas pour Jean-Luc qui a à ce titre a reçu des remerciements de gouvernement argentin et chilien, et pour ma part du gouvernement chilien. Et nous devrions accepter de nous faire insulter ? 

Oui, j’ai envie de hurler de voir le silence de tant de militants, quand ils ne nous tapent pas dessus, et de mes anciens camarades verts et pour certains amis devant les torrents de boue que nous recevons. Merci à Esther Benbassa pour son tweet de soutien.

Sont-ils en train de se réjouir en pensant qu’ils feront ainsi un plus gros score aux prochaines élections ? Mais vous ne comprenez donc pas que les attaques contre les syndicalistes, les étudiants, la manifestation du 1er mai, les manifestations contre Notre-Dame des landes, celles contre Bure et aujourd’hui cette attaque d’une ampleur jamais vue avec 15 perquisitions le même jour par plus de 100 policiers sur ordre du parquet et non d’un juge contre le principal mouvement d’opposition politique à Macron sont un même ensemble qui vise à intimider et à décourager de s’engager syndicalement ou politiquement contre les politiques mises en œuvre ?

En 1973, lors de la dissolution de la Ligue communiste pour manifestation violente même François Mitterrand et Georges Marchais avaient soutenu Alain Krivine. Les temps ont bien changé.

Vous croyez que si la FI était cassée, vous pourriez prospérer sur ses ruines ? Mais vous vous trompez totalement. Soit la répression s’abattra sur toute nouvelle opposition à Macron car son but est de rester seul face à Le Pen pour rejouer la présidentielle. Soit on se retrouvera dans la situation italienne,. Et il sera trop tard pour pleurer !

En attendant on continue, on ne baisse pas les bras, on lâche rien. Nous continuons à être aux côtés de toutes celles et ceux qui se battent. Nos 17 députés continuent à ferrailler courageusement à l’Assemblée nationale.

Mais on oubliera pas qui nous a soutenu face à cette attaque politique et qui n’a même pas eu un mot voire nous a tapé dessus

Martine Billard
Article tiré de son blog . le 22 octobre 2018 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :