L’urgence est sociale !

EDITO – Emmanuel Macron a semé les graines de la colère qui embrase le pays depuis plusieurs semaines. Et fait mine de s’en émouvoir en menaçant, par la voix de ses proches, ministre de l’Intérieur en tête, de rétablir l’état d’urgence. Qu’il s’en garde au risque d’envenimer un peu plus les choses. La crise politique ne pourra être résolue, à court terme, que d’une seule manière : établir, enfin, un vrai dialogue et de véritables négociations sur les salaires et le coût de la vie. Car si urgence il y a en France, elle est essentiellement sociale. Et ce qui anime les travailleurs, les étudiants, les retraités, avec ou sans gilet jaune sur le dos, c’est cette aspiration à vivre tout simplement bien.

Gare à la stratégie du chaos

On ne peut pas impunément massacrer les droits des salariés, mettre en œuvre une politique fiscale injuste, faire porter la responsabilité du réchauffement climatique sur les seules classes populaires en ménageant les très hauts revenus sans un retour de bâton. La politique du rouleau compresseur du président Macron montre ici toutes ses limites. Gare à la stratégie du chaos car elle n’éteindra pas la colère.

Françoise Verna
Article tiré de la Marseillaise  le 3 décembre 2018

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s