Toutes les générations en fusion

EDITO – L’image est impitoyable : Emmanuel Macron a quitté, mardi soir, la préfecture du Puy-en-Velay – incendiée samedi – sous les huées de la foule. Le symbole, cruel, du fossé entre l’exécutif et les citoyens qui ne cesse de se creuser ; signe d’une crise profonde. Quelques heures auparavant, le Premier ministre a tenté d’éteindre la colère des gilets jaunes en annonçant notamment un moratoire sur la hausse du prix du carburant et un gel des tarifs du gaz et de l’électricité.

Une goutte d’eau dérisoire ; un tout petit recul loin des mesures sociales nécessaires et réclamées. Parmi elles, la justice fiscale, un geste fort pour les retraités frappés par la hausse de la CSG… Autant de revendications mûries depuis des semaines sur les barrages des gilets jaunes, dans les manifestations syndicales.

L’épicentre de la colère

L’irruption des lycéens en ajoute d’autres. Le lien entre les générations est en train de se tisser. Nos jeunes refusent un avenir fait de concurrence, de tri, d’inégalités toutes tracées. Il n’est pas étonnant que Marseille soit l’épicentre de cette colère. La cité phocéenne incarne le caractère populaire, révolté et impétueux d’un peuple qui n’en peut plus de courber l’échine.

Aujourd’hui, la représentation nationale va débattre et votera. Les députés de la majorité en marche, désormais conspuée et rejetée, ont encore l’opportunité de rectifier le tir. Mais oseront-ils franchir le Rubicon ? Rien n’est moins sûr. Et pourtant, seul un changement radical de cap permettra de rétablir, non pas l’ordre public, mais la justice sociale aujourd’hui asséchée.

Photo AFP
Françoise Verna
Article tiré de la Marseillaise . le 5 décembre 2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s