« Gilets jaunes » – Un neurochirurgien dénonce des blessures « de guerre » et lance une pétition contre les LBD

Le neurochirurgien au CHU de Besançon (Doubs), Laurent Thines, vient de lancer une pétition contre l’utilisation des lanceurs de balles de défense (LBD) durant les manifestations.

Marqué par les blessures des « gilets jaunes » durant les manifestations, Laurent Thines monte au créneau. Ce neurochirurgien au CHU de Besançon (Doubs) vient de lancer une pétition pour interdire l’utilisation des lanceurs de balles de défense (LBD) aux forces de l’ordre. « J’ai pris l’initiative de solliciter un moratoire sur l’utilisation de ces armes qu’ont dit sublétales », a-t-il indiqué.

68 000 signataires

C’est en constatant « des lésions de guerre » sur des manifestants que le médecin a décidé d’agir. Le 8 décembre dernier à Paris, la jeune Fiorina participe à la mobilisation des « gilets jaunes » sur les Champs-Élysées. L’étudiante blessée perdra son œil. Quelques jours plus tard à Bordeaux (Gironde), c’est le pompier Olivier Béziade qui est gravement blessé à la tête et sera plongé dans le coma pendant plusieurs jours. Des cas qui ont profondément marqué Laurent Thines pour qui ces armes ne sont pas « acceptables dans le pays des droits de l’Homme« . La pétition du neurochirurgien a déjà recueilli plus de 68 000 signatures.

Article tiré de Franceinfo . le 2 février 2019

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s