Les Soudanais ne lâchent rien

Des centaines de Soudanais ont à nouveau manifesté dans les rues de la capitale comme dans plusieurs autres villes en soutien aux détenus du mouvement de protestation qui a débuté le 19 décembre dernier, mouvement suscité par le malaise économique et politique que connait le pays depuis 2011. Le ton conciliant employé par le président el-Béchir et ses ministres ces derniers jours, ne convainc pas les protestataires qui ne quittent plus la rue.

Les promesses du président Omar el-Béchir, son ton conciliant et la compréhension qu’il affiche envers les revendications économiques de la population ne semble pas calmer les protestataires qui sont sortis une nouvelle fois ce jeudi dans la rue. Ils manifestaient cette fois pour dénoncer les exactions commises contre les détenus politiques. Ils réclament la libération de tous et pas seulement celle de la dizaine de journalistes, promise par le président soudanais.

Selon le porte-parole de l’Association des professionnels soudanais, les manifestations de ce jeudi à Khartoum sont les plus importantes depuis le début du mouvement il y a quarante jours. Les protestataires ont même réussi à investir le centre-ville qui leur était interdit depuis deux semaines.

Des dizaines d’autres rassemblements ont eu lieu devant les hôpitaux, les tribunaux, les théâtres. Avocats, médecins et comédiens ont marqué leur solidarité avec les manifestants.

Cherchant une nouvelle fois à atteindre le palais présidentiel, les contestataires ont scandé les mêmes slogans : « liberté, paix, justice » et « départ d’El-Béchir» . Ils ont été dispersés, à coups de gaz lacrymogène.

Le pouvoir estime à près de 900 personnes le nombre de détenus depuis le 19 décembre dernier alors que l’opposition parle de près 1500 détenus.

Photo Reuters/Stringer
Article tiré de RFI . le 8 février 2019

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s