Hardeman contre Monsanto – Le Roundup de nouveau sur le banc des accusés

Un nouveau procès contre le géant de l’agrochimie, Monsanto, s’ouvre ce lundi 25 février aux Etats-Unis, en Californie. Six mois après le procès gagné de Dewayne Johnson, un jardinier atteint d’un lymphome non-hodgkinien, un autre Californien, Edwin Hardeman, accuse le fameux Roundup d’être à l’origine de son cancer. Le procès s’ouvre cette fois-ci au niveau fédéral alors que le procès intenté par Dewayne Johnson était resté au niveau de l’Etat de Californie.

Edwin Hardeman accuse le Roundup d’être un produit cancérigène, à l’origine de son lymphome non-hodgkinien diagnostiqué en février 2015.  Cet habitant du comté de Sonoma, à l’ouest de San Francisco, dit avoir utilisé abondamment le fameux pesticide pour désherber sa propriété à partir des années 1980 jusqu’en 2012. Le procès se déroule donc, tout comme le premier, à San Francisco. Mais la spécificité de ce deuxième procès contre Monsanto, réside dans le fait que le jugement qui en sortira servira de test. Plus de 760 des 9 300 dossiers impliquant le Roundup sont en effet en train d’être regroupés dans ce tribunal fédéral de San Francisco.

Autre particularité de ce procès : il devrait se dérouler en deux temps. L’Allemand Bayer, propriétaire de Monsanto depuis juin 2018, a en effet demandé que soit examiné dans un premier temps la responsabilité du glyphosate dans le cancer du plaignant, puis, si nécessaire, dans un second temps, la responsabilité de Monsanto.

Une étude récente, menée par un groupe de chercheurs de plusieurs universités américaines, publiée dans le journal en ligne Reviews in Mutation Research montre une nette augmentation du risque de lymphome (+41%) pour les travailleurs les plus exposés aux herbicides à base de glyphosate. Cette nouvelle étude consolide les conclusions du Centre international de recherches contre le cancer (CIRC, qui dépend de l’Organisation mondiale de la santé) qui a classifié le glyphosate comme cancérigène probable en 2015.

Photo File photo/Reuters/Mike Blake
Article tiré de RFI  le 25 février 2019

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s