Etats-Unis – Bernie Sanders de retour sur ses terres pour lancer la course à 2020

Pour son premier meeting de campagne, Bernie Sanders était de retour à New York, samedi 2 mars 2019, dans le quartier de son enfance à Brooklyn. A 77 ans, le doyen des candidats démocrates déclarés a annoncé la semaine dernière qu’il se relançait dans la course à la Maison Blanche pour 2020. Mais cette fois-ci, changement de stratégie : Bernie Sanders a décidé d’incarner personnellement sa campagne et il n’a pas mâché ses mots contre Donald Trump, qu’il a qualifié de « président le plus dangereux » de l’histoire moderne américaine.

La neige tombée quelques heures auparavant n’a pas empêché 3 000 supporters de Bernie Sanders, chauffés à blanc, de se retrouver sur le campus du Brooklyn College, l’université où il a étudié dans ses jeunes années.

Pour lancer sa campagne, le sénateur du Vermont s’est présenté comme l’antithèse de Donald Trump, un petit garçon du quartier de Flatbush, élevé dans une famille d’origine polonaise fuyant l’Holocauste et dans laquelle un sou était un sou.

« Je n’oublie pas d’où je viens », a-t-il dit, avant de décrire son rêve de former un gouvernement fondé sur la justice économique, sociale, raciale et environnementale, à l’opposé de l’administration du 45e président des Etats-Unis.

Bernie Sanders, qui avait été le trublion de la primaire démocrate de 2016, sait cependant que la partie en 2020 s’annonce plus difficile, même si les démocrates sont largement mobilisés pour faire barrage à Donald Trump.

Les démocrates partagent un grand nombre des vues de M. Sanders sur l’université gratuite, la couverture maladie universelle et le salaire minimum. Sa carte-maîtresse : l’authenticité de ses convictions, qu’il a été le premier à porter.

Je veux remercier chacun d’entre vous pour votre participation à une campagne qui va non seulement remporter la nomination démocrate, qui va non seulement battre Donald Trump, qui est le président le plus dangereux de l’histoire américaine moderne, mais avec votre aide, nous allons transformer l’Amérique !Bernie Sanders en meeting à Brooklyn remercie la foule
Photo Reuters/Andrew kelly
Marie Bourreau, correspondante à New-York
Article tiré de RFI  le 3 mars 2019
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s