Italie – Des centaines de migrants évacués d’un bidonville en Calabre

Quelque 600 migrants ont été évacués d’un bidonville à San Ferdinando, en Calabre, selon le ministère de l’Intérieur italien. Comme promis par Matteo Salvini, également chef de la Ligue, leurs baraquements de fortune ont été entièrement rasés au sol par des bulldozers.

Par le passé, le bidonville de San Ferdinando, proche des grandes exploitations agricoles de la Calabre, dont les champs d’orangers de Rosarno, a plusieurs fois été évacué puis reconstitué. Ce lieu de cabanes en carton et en tôle rouillée, sans eau potable, a accueilli jusqu’à 5 000 migrants durant les saisons de récolte.

Au moment où des dizaines de policiers en tenue antiémeute sont arrivés avec les bulldozers, environ 600 Africains étaient présents. La décision de raser au sol le campement de San Ferdinando avait été annoncée par le ministre de l’Intérieur Matteo Salvini au lendemain de la mort d’un jeune Sénégalais le 16 février, quatrième victime en un an d’incendies accidentels ou volontaires.

Mais le chef de la Ligue s’était bien gardé d’annoncer une date précise. Les autorités italiennes ont promis de reloger les migrants dans des centres d’accueil. Toutefois aucun projet concret d’insertion sociale pour ces ouvriers agricoles qui travaillent souvent au noir pour 15 euros par jour n’a été présenté, déplorent les associations humanitaires.

Photo AFP/Gianluca Chininea
Anne Le Nir, correspondante à Rome
Article tiré de RFI le 6 mars2019

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s