Loi PACTE – Mobilisons-nous pour s’attaquer aux inégalités dans les grandes entreprises

COMMUNIQUE D’OXFAM

L’AGGRAVATION DES INÉGALITÉS, LES ÉCARTS DE SALAIRES INDÉCENTS, LES VERSEMENTS RECORDS DE DIVIDENDES AUX ACTIONNAIRES SONT-ILS UNE FATALITÉ ? BIEN SÛR QUE NON !

Aujourd’hui, un fort sentiment de colère contre les inégalités se fait entendre partout en France. Ces inégalités criantes sont devenues insupportables car elles enferment les plus pauvres dans la précarité sans perspective d’en sortir. En France, 8 milliardaires détiennent à eux seuls autant que les 30% les plus pauvres.

Les inégalités ne sont pas une fatalité. Nous pouvons les combattre par des choix économiques et politiques plus justes.

La loi PACTE est une opportunité d’agir pour exiger des grandes entreprises de mieux partager les richesses créées. Discutée à l’automne dernier à l’Assemblée Nationale, cette loi passera à partir du 5 mars en nouvelle lecture.

Grâce à votre mobilisation, nous avons pu interpeller 77 % des député-e-s et obtenu que 86 député-e-s de tous bords politiques se prononcent en faveur d’une réelle transparence des écarts de salaires. Mais il faut aller plus loin et nous continuons d’exiger une loi qui marque un tournant vers une économie qui profite à tous.

Nos demandes pour la loi pacte

Une réelle transparence sur les écarts de salaires au sein des entreprises, première étape pour réduire les inégalités

Des mesures d’encadrement des dividendes, pour permettre un partage plus équitable des bénéfices

Un véritable rééquilibrage de la gouvernance, en faveur des salariés

Face aux revendications que nous avons portées ensemble, le Ministre de l’Economie et des Finances, Bruno le Maire, semblait avoir fait un pas vers plus de transparence sur les écarts de salaires – mais ce n’était qu’un écran de fumée, bien loin de la réelle transparence nécessaire pour s’attaquer en profondeur aux inégalités.

Cette transparence sur les écarts de salaires est pourtant souhaitée par 70 % des Français-e-s. 

C’était une promesse d’Emmanuel Macron pendant sa campagne, et elle est déjà appliquée au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Il est temps que ce soit le cas en France quand on sait que certains PDG comme celui de Carrefour gagnent 550 fois le SMIC par an. Continuons de nous mobiliser ensemble pour une économie au service de l’intérêt général, en interpellant nos député-e-s sur loi-inegalites.fr.

 

Pauline Leclère, Responsable de campagne Justice fiscale et inégalités à OXFAM

Article tiré d’OXFAM France  le 5 mars 2019

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s