L’Europe sociale en panne sèche

Le respect des droits de tous les travailleurs est au centre du combat de cinq travailleurs détachés, employés pendant des années par des entreprises des Bouches-du-Rhône et du Gard dans le secteur de l’agriculture.

Un cas exemplaire. En premier lieu, c’est la première fois que des salariés exploités et réduits en quasi-esclavage, se révoltent avec le soutien d’un syndicat, la CGT, et saisissent les Prud’hommes. Démonstration de l’utilité des organisations de salariés et des tribunaux du travail alors que les droits reculent et, lorsqu’ils existent, ne sont pas respectés. La lenteur de la procédure est un scandale car ce jugement, très attendu, pourrait faire avancer les choses. Pour les cinq travailleurs concernés mais aussi pour l’ensemble des salariés.

C’est le second enseignement de cette affaire. Alors que la directive européenne sur les travailleurs détachés prévoit le respect d’un « noyau dur » de droits, la loi n’est pas respectée et donne lieu à des fraudes à grande échelle. Ces droits concernent : le respect du salaire minimum, la majoration des heures supplémentaires, la durée maximale de travail et les durées minimales de repos et de congés. Mais les contrôles sont quasi inexistants. Il y a bien eu l’adoption d’une réforme mais elle est extrêmement limitée et ne concerne pas les routiers, un secteur où le recours aux travailleurs détachés est pourtant endémique. Ce sujet devrait être au cœur d’un projet pour une Europe sociale. Où l’harmonisation des droits serait faite par le haut, en fonction de la meilleure législation. L’Europe, dominée par un libéralisme effréné n’en prend pas le chemin.

Françoise Verna
Article tiré de la Marseillaise . le 13 mars 2019

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s