Débat BFM TV – La crise, et après ? – Avec Jean-Luc Mélenchon (vidéo)

Le mercredi 20 mars 2019, BFM TV organisait un débat exceptionnel entre les responsables de plusieurs formations politiques : Stanislas Guérini (LREM), Laurent Wauquiez (LR), Marine Le Pen (RN), Olivier Faure (PS) et Jean-Luc Mélenchon (LFI).

Le porte-parole de la France insoumise a été le seul à mettre au coeur de ses intervention la question écologique en indiquant que, selon le GIEC, il n’y avait plus que 12 ans pour changer de modèle de production et de consommation pour éviter la catastrophe.

Jean-Luc Mélenchon a également défendu un système d’impôts plus juste avec le rétablissement de l’ISF, la création de 14 tranches d’impôt sur le revenu et la transformation de la CSG pour la rendre progressive. Un système avec lequel toutes celles et ceux qui gagnent moins de 4000 euros par mois seraient gagnants. Il a également porté une idée forte, martelée au cours du débat : il faut davantage d’État. Il a ainsi expliqué qu’à ses yeux, personne ne devrait être à plus de 20 minutes d’un des cinq services publics essentiels. Pour lutter contre les déserts médicaux, il a également proposé la création d’un corps de médecins fonctionnaires.

Enfin, Jean-Luc Mélenchon a rappelé sa proposition de convoquer une assemblée constituante pour changer la règle du jeu politique dans notre pays et s’est de nouveau dit favorable à une dissolution de l’Assemblée nationale pour trancher par le vote les questions en suspens dans la société.

Vidéo tirée du blog de Jean-Luc Mélenchon  le 21 mars 2019

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s