Sinistre anniversaire

Un mois après l’annonce par le président Macron de sa volonté de dissoudre le Bastion social, ce groupuscule néofasciste dont plusieurs dirigeants ont été condamnés pour des agressions racistes, s’apprête à célébrer l’anniversaire de l’ouverture de son local rue Fort Notre-Dame.

Un défi lancé aux autorités qui y répondent d’une manière singulière. Au lieu d’empêcher cette ultime provocation et de vider ce lieu de haine, le préfet de police a décidé d’interdire aux manifestants antifascistes un large périmètre autour de ce local. Si personne ne peut souhaiter l’affrontement physique, cette décision préfigure une scène désastreuse samedi : des forces de l’ordre protégeront les ennemis intimes de la République.

Chasser ce vol noir de corbeaux

Un état de fait qui s’ajoute à la demande d’interdiction de toute forme de manifestation portée par la Chambre de commerce et d’industrie Marseille Provence mais aussi à la volonté du gouvernement d’envoyer l’armée face aux gilets jaunes. Autant de témoignages d’un climat qui donne à la France d’Emmanuel Macron un visage peu reluisant. Prétendu rempart contre les populistes d’Europe, le président de la République mène une politique qui les alimente et réprime ceux qui exigent un changement de cap.
L’attentat de Christchurch le rappelle tragiquement : il n’est pas supportable de laisser prospérer des groupuscules violents à l’idéologie meurtrière. À Marseille comme ailleurs, il est grand temps de chasser ce vol noir de corbeaux de nos villes.

 Léo Purguette
Article tiré de la Marseillaise . le 23 mars 2019

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s