Les députés de la France insoumise

Loïc Prud’homme, âgé de 47 ans, est technicien à l’INRA, l’institut national de la recherche agronomique.

Engagé pour le maintien de l’hôpital public du sud de l’agglomération bordelaise, il défend aussi les zones naturelles menacées. Particulièrement intéressé par les questions écologiques et d’agriculture soutenable, ce militant associatif et syndical saura défendre le programmeL’Avenir en commun à l’Assemblée nationale.

Habitant à Villenave-d’Ornon et père d’un garçon de 15 ans, il exerce un mandat électif pour la première fois.

Danièle Obono a été élue députée de la 17e circonscription de Paris (18e et 19e arrondissements. Bibliothécaire et chercheuse en anthropologie sociale, elle a de multiples engagements depuis ses années étudiantes.

Elle milite depuis au sein des mouvements altermondialiste, féministes, anti-guerre et antiraciste depuis plusieurs années.

Elle portera à l’Assemblée les propositions de l’Avenir en commun contre la droite ultralibérale, « austéritaire », raciste et xénophobe.

Michel Larive est président d’un festival de théâtre et a cofondé l’Agence de développement de l’économie culturelle en Couserans. Il a également travaillé en structures d’insertion et enseigne les mathématiques. Militant politique depuis 30 ans, il s’est notamment engagé pour le « non » au référendum européen en 2005 et à été conseiller municipal d’Arrout de 2008 à 2014. Le plan « 0 obstacles » contre le handicap, l’égalité d’accès au numérique ou encore la promotion de l’agriculture biologique et locale sont parmi les engagements qui lui tiennent à cœur.

Mathilde Panot, 28 ans, coordinatrice de projets associatifs et députée de la 10e circonscription du Val-de-Marne.

Originaire de la banlieue d’Orléans, Mathilde Panot habite à Ivry-sur-Seine. Militante de l’éducation populaire depuis 9 ans, elle a animé des ateliers théâtre forum, des porteurs de paroles, des bibliothèques de rue, des universités populaires.

Ancienne responsable de projet dans un quartier populaire de l’Essonne, Mathilde Panot est convaincue que la 5ème République nie le droit d’être citoyen·ne à des milliers de personnes. Elle milite pour l’instauration d’un réel pouvoir populaire, pour la fin du cumul des mandats dans le temps et en nombre et pour le référendum révocatoire.

Mathilde Panot est coordinatrice des groupes d’appui de la France Insoumise, mouvement initié par Jean-Luc Mélenchon le 10 février 2017. Elle est élue députée de la 10e circonscription du Val-de-Marne le dimanche 18 juin 2017.

Caroline Fiat est une aide soignante du secteur privé, mère de 4 enfants et réengagée en politique.

Elle s’est investie dans la campagne présidentielle de Jean-Luc Mélenchon en 2016. Le secteur de la santé lui tient particulièrement à cœur et elle compte porter la voix du personnel soignant pour que les conditions de travail soient améliorées.

Originaire de Meuthe-et-Moselle où le secteur industriel est en souffrance, elle porte une attention particulière aux droits des salarié·e·s.

Ugo Bernalicis, député de la 2e circonscription du Nord.

Attaché d’administration au ministère de l’Intérieur, Ugo est engagé politiquement et syndicalement depuis ses études. Il a participé à l’élaboration du livret thématique « Sécurité : retour à la raison ».

Bénédicte Taurine a été élue députée de la 1ere circonscription de l’Ariège.

Professeure de science de la vie et de la terre au collège de Sabarthès-Montcalm près de Tarascon sur Ariège, Bénédicte Taurine est engagée syndicalement dans son établissement. Elle fait partie des communistes insoumis·es qui ont été investi·e·s par la France insoumise.

Sabine Rubin a été élue députée de la 9e circonscription de Seine-Saint-Denis.

Résidente des Lilas depuis 2000, Sabine Rubin est très engagée dans sa ville. Elle a notamment milité pour la création d’un journal et mené diverses campagnes locales.

Bastien Lachaud a été élu dans la 6e circonscription de Seine-Saint-Denis. Professeur d’histoire-géographie, Bastien Lachaud est engagé politiquement et syndicalement depuis ses études.

Il était le chef d’orchestre des événement de la France Insoumise pendant la campagne présidentielle de 2017.

Spécialiste des questions maritimes et de voile sportive, Eric Coquerel a créé et dirigé une agence de communication sur ces sujets. Engagé en faveur d’une politique réellement sociale, écologique et solidaire, il a participé à tous les combats progressistes de ces dernières années en assumant des responsabilités politiques et électives.

Conseiller commercial, âgé de 27 ans, Adrien Quatennens est engagé depuis ses études où il a lutté contre le « contrat première embauche » (CPE) du gouvernement Villepin. Il a ensuite multiplié les engagements humanistes, écologistes et altermondialistes.

Assistante de direction à la Direction régionale du Service médical, Muriel Ressiguier a été élue députée de la 2e circonscription de l’Herault le 18 juin 2017. Engagée depuis ses études, elle défendra à l’Assemblée les propositions de l’Avenir en commun.