«On a tendance à oublier l’état de la biodiversité autour de nous avec le temps qui passe»

Pourquoi nous habituons-nous aux dégradations de la nature ? Trois questions à Anne Caroline Prévot, chercheuse en psychologie de la conservation, sur l’amnésie environnementale. Alors qu’ils se multiplient, les records de températures nous semblent moins marquants. C’est ce qu’a mis en évidence une étude publiée dansProceedings of the National Academy of Sciences (PNAS) en février : en s’intéressant aux réactions…