Marseille – «Là, on est dans la peine. Après viendra la rage»

Une marche blanche a réuni plusieurs milliers d’habitants ce samedi, cinq jours après l’effondrement de deux immeubles qui a fait huit morts. Ce samedi, un balcon s’est effondré, blessant trois personnes. La banderole, en tête du cortège, est portée par les proches des victimes. «Noailles meurt. Marseille en deuil», peut-on y lire. La foule est dense ce…