« Quand vous êtes empêché d’exister, vous avez peu d’impact » – Pourquoi, en Algérie, l’opposition reste sans voix

Des milliers de manifestants réclament depuis plusieurs semaines le départ du président Abdelaziz Bouteflika, mais l’absence de grands leaders d’opposition interroge sur les possibilités d’une transition politique dans le pays. Ils ne désarment pas. Les Algériens descendent une nouvelle fois dans les rues, vendredi 15 mars, pour réclamer un départ d’Abdelaziz Bouteflika, 82 ans, à la tête du pays…